Systèmes numériques, électronique et communications

Mois : juillet 2022

Géolocalisation – SNT

Géolocalisation - image d'illustration une carte avec un point GPS
Image d’illustration par Andrey_Photos de Pixabay

Durant l’année scolaire 2019-2020, j’ai enseigné (en/le/les ?) SNT (Sciences Numériques et Technologie) en classe de seconde. Ce fut une expérience très intéressante qui m’a permis de changer un peu d’enseignement et de public. On travaille avec un manuel, des supports pédagogiques ( des clips vidéos très bien faits, par exemple). C’est très différent de l’enseignement en BTS. Hélas, je n’ai pas terminé l’année en présentiel. Oui, en mars 2020, l’année scolaire a basculé en télétravail intégral. Vous souvient-il ? Je n’ai pas renouvelé l’année suivante car j’ai dû récupérer d’autres heures en BTS. Je présente ici deux TPs sur la géolocalisation. Ce sont des TPs assez courts, en seconde SNT, les séances ne durent que 1h30.

TP1 : quelques manips avec what3words

Le premier TP tourne autour de what3words : une application géniale qui permet de donner une adresse avec 3 mots à chaque point du globe.

TP2 : quelques manips avec Google Maps

Ce TP propose des manips avec Google Maps et permet également de bien appréhender les notions de latitude et de longitude. On joue aussi avec la notion d’antipode.

La géolocalisation est un sujet qui m’a toujours intéressé en tant que randonneur-montagnard et ancien marin-hydrographe (j’ai effectué mon service militaire à la Mission Océanographique du Pacifique).

Et qui on est, hein ?

Microbit

Prise en main de la carte microbit

La carte microbit est une petite carte (petite par la taille) très intéressante. Nous l’utilisons en début de première année avec nos étudiants de BTS SN-EC. En effet, le langage de programmation graphique (qui ressemble à Scratch) est idéal pour des débutants. C’est une très bonne initiation à l’électronique embarquée.

Le premier TP permet la prise en main de la carte, de l’environnement de développement outil MakeCode.

Le second TP permet de réaliser l’équivalent d’un niveau à bulle électronique 2D en utilisant l’accéléromètre intégré à la microbit.

Nous avons même utilisé la carte microbit dans un projet de seconde année. Il s’agissait d’une application de mesure de mouvement à distance d’un mobile en utilisant l’accéléromètre et la liaison radio.

Et qui on est, hein ?

© 2022 Louis Reynier

Theme by Anders NorenUp ↑

Cookie Consent Banner by Real Cookie Banner